Accueil International Qassem Soleimani : Le royaume Uni appelle au calme

Qassem Soleimani : Le royaume Uni appelle au calme

Le gouvernement britannique a  » exhorté toutes les parties à la désescalade  » après l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani lors d’une frappe aérienne américaine en Irak.

Il a été tué vendredi lors d’une frappe ordonnée par le président américain Donald Trump.

Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a déclaré que le Royaume-Uni  » reconnaissait la menace agressive  » que représentait le général Soleimani, mais  » la poursuite du conflit n’est dans aucun de nos intérêts « .

Jeremy Corbyn a déclaré que  » l’assassinat américain  » était une  » escalade extrêmement grave et dangereuse « .

Le leader travailliste a déclaré que le Royaume-Uni  » devrait exhorter l’Iran et les Etats-Unis à faire preuve de retenue  » et a appelé le gouvernement à  » s’opposer aux actions et à la rhétorique belligérantes des Etats-Unis « .

Il a ajouté :  » Tous les pays de la région et au-delà devraient chercher à faire baisser les tensions pour éviter d’aggraver le conflit, qui ne peut qu’apporter davantage de misère dans la région, 17 ans après la désastreuse invasion de l’Irak « .

Selon le ministère de la défense, environ 400 soldats britanniques sont actuellement déployés au Moyen-Orient, dont environ 400 sont basés en Irak – où la frappe a eu lieu.

Les troupes en Irak sont là pour former les forces irakiennes à la lutte contre une insurrection de l’Etat islamique.

Le correspondant de la BBC pour la sécurité, Frank Gardner, a déclaré qu’il pensait que le Royaume-Uni n’avait reçu aucune indication sur l’endroit où la frappe aérienne allait avoir lieu, ajoutant « J’ai l’impression que cela a pris le gouvernement britannique par surprise. »

L’ancien président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des communes, Tom Tugendhat, a déclaré que cela faisait partie d’une  » habitude  » de l’actuelle Maison Blanche de ne pas partager ces détails avec ses alliés, ce qui était un  » sujet de préoccupation  » pour le Royaume-Uni.

Le ministère des Affaires étrangères et du Commonwealth a averti les ressortissants britanniques d’éviter tout rassemblement, marche ou défilé en Iran pendant les trois jours de deuil national que le pays a appelé pour le général Soleimani.

L’assassinat du général Soleimani marque une escalade majeure des tensions entre Washington et Téhéran.