Accueil Musique - Cinéma Les sociétés de Michael Jackson attaquées en Justice !

Les sociétés de Michael Jackson attaquées en Justice !

Deux hommes qui figuraient dans un documentaire alléguant des abus sexuels de la part du chanteur Michael Jackson peuvent poursuivre en justice deux de ses sociétés, a décidé un tribunal.

Wade Robson et James Safechuck affirment avoir été abusés par le chanteur à la fin des années 80 et au début des années 90 alors qu’ils se trouvaient dans son ranch de Neverland.

Michael Jackson est décédé en 2009 mais sa famille a rejeté ces plaintes.

Ils ont décrit le documentaire Leaving Neverland comme un « lynchage public ».

Un tribunal inférieur avait rejeté les poursuites intentées par les deux hommes en 2014 parce que la loi de prescription de la Californie exigeait que les réclamations pour abus sexuels commis pendant l’enfance soient déposées avant le 26e anniversaire de l’accusateur.

Cependant, une nouvelle loi, entrée en vigueur le 1er janvier, prolonge le délai jusqu’au 40e anniversaire de la personne.

M. Robson et M. Safechuck affirment tous deux avoir été abusés par Michael Jackson à partir de l’âge de sept et dix ans.

Vince Finaldi, l’avocat des deux hommes, a déclaré dans une déclaration à la suite de la décision : « Nous sommes heureux que la Cour ait reconnu les fortes protections que la Californie a mis en place pour les victimes d’abus sexuels dans le cadre de la nouvelle loi de l’état qui étend la prescription. »

Howard Weitzman, l’avocat de la succession de Jackson, a déclaré : « La décision de la Cour d’appel n’a fait que raviver les poursuites contre les sociétés de Michael Jackson, qui prétendent absurdement que les employés de Michael sont d’une certaine façon responsables d’abus sexuels qui n’ont jamais eu lieu. »