Accueil Santé Climat : Greta Thunberg sauvée de la dépression

Climat : Greta Thunberg sauvée de la dépression

Le père de Greta Thunberg a indiqué que l’activisme en faveur du changement climatique l’avait « sauvée de la dépression ».
Le père de la militante pour le changement climatique Greta Thunberg a dit que sa campagne pour sauver la planète du changement climatique l’avait également sauvée de la  » dépression dont il craignait qu’elle ne la tue « .

Svante Thunberg indiqua que lorsque la jeune fille de 16 ans a commencé son activisme, lui et sa femme étaient initialement très opposés à l’idée que leur fille devienne le visage public d’une question aussi  » énorme que le changement climatique « .

Cependant, M. Thunberg a déclaré que lui et sa femme, la chanteuse d’opéra Malena Ernman, ont apporté des changements à leurs propres moyens de subsistance, comme le fait de devenir végétalien et d’arrêter de voler, dans une tentative de  » sauver  » leur fille plutôt que le climat.

Ses remarques ont été faites lors d’une édition spéciale de l’émission de la BBC Radio 4 Today, dont Greta était l’invitée.

M. Thunberg rajouta :  » Nous avons pensé que c’était une mauvaise idée, juste l’idée que votre propre fille se mette en quelque sorte en première ligne d’une question aussi énorme que le changement climatique. Vous ne voudriez pas cela en tant que parent ».

Greta était « tombée malade » trois ou quatre ans avant de partir en grève des écoles, et qu’elle avait cessé de manger et de parler aux autres.

Cependant, après avoir apporté des changements à leur propre mode de vie, Greta a commencé à se sentir mieux et que leurs actions lui ont donné de l’énergie.

Peu après, Greta a commencé à sauter des cours un vendredi pour pouvoir manifester devant le parlement suédois ».

M. Thunberg constata qu’il pouvait voir combien « cela rendait sa fille heureuse ».

Ils ont parlé plusieurs fois avec Greta avant qu’elle ne poursuive sa campagne, expliquant qu’elle devrait le faire elle-même et être bien préparée pour les questions auxquelles elle serait confrontée – faisant l’éloge de sa réponse.

M. Thunberg a également parlé des difficultés que sa fille, qui a été diagnostiquée avec le syndrome d’Asperger depuis l’âge de 11 ans, a éprouvé en raison de sa dépression.

Lorsqu’on lui a demandé comment elle allait mieux, M. Thunberg a répondu :  » Nous avons juste pris beaucoup, beaucoup de temps pour passer beaucoup de temps ensemble et pour nous en sortir ensemble « .

Il ajouta : « Pour être honnête, elle ne l’a pas fait pour sauver le climat – elle l’a fait pour sauver son enfant parce qu’elle a vu combien cela signifiait pour elle, et ensuite, quand elle a fait cela, elle a vu combien cela lui a permis de grandir, combien d’énergie elle en a tiré ».

Greta a également lancé une attaque cinglante contre le président Trump, disant que ce serait une perte de temps de lui parler du changement climatique.

Elle avait indiqué » Il n’écoute évidemment pas les scientifiques et les experts. Alors pourquoi m’écouterait-il ?

Le président Trump a été critiqué pour s’être moqué de Greta Thunberg après qu’elle ait été nommée la personne du Time de 2019 ce mois-ci en disant qu’elle avait un  » problème de gestion de la colère  » alors que le président du Brésil Jair Bolsonaro l’a traitée de  » morveuse « .

Commentant les abus qu’elle a subis, son père précisa :  » La haine, très franchement, je ne sais pas comment elle fait mais elle rit la plupart du temps, elle trouve ça hilarant « .

Sir David Attenborough a également participé à la reprise par Greta de l’émission Radio 4 Today, dans laquelle il l’a félicitée d’avoir  » réveillé le monde  » au changement climatique et d’avoir accompli en un an plus de choses que ce qu’il avait fait en plusieurs décennies.