Accueil Sports Calcio : Mais que se passe t-il à Naples ?

Calcio : Mais que se passe t-il à Naples ?

Le syndicat mondial des footballeurs affirme que l’intention de Naples d’infliger une amende aux joueurs qui quittent un camp d’entraînement est injustifiée.

Le président de Naples, Aurelio de Laurentiis, a commandé un camp d’une semaine après que l’équipe ait perdu 11 points derrière la Juventus.

Les joueurs ont quitté le camp et sont retournés dans leurs familles après trois jours, bien qu’ils aient poursuivi leur entraînement.

« Comme tous les autres employés, les footballeurs professionnels ont le droit de s’assurer que leur vie privée est respectée », selon un communiqué de Fifpro.

L’entraîneur Carlo Ancelotti et ses joueurs sont tous rentrés chez eux après leur match nul 1-1 contre Red Bull Salzburg en Ligue des champions le 5 novembre dernier et ont depuis lors fait match nul à trois reprises, dont un match de Ligue des champions à Liverpool cette semaine.

Le calendrier déjà encombré voit de nombreux joueurs s’absenter de chez eux pendant de longues périodes.

Les joueurs de Naples ne peuvent être soumis aux décisions arbitraires d’un club désabusé lorsque le résultat d’un match est insatisfaisant.

Nous soutenons Ancelotti et les joueurs de Naples pour leur unité dans les moments difficiles.

La Fifpro s’est déclarée « prête à aider » avec l’association des joueurs italiens AIC pour s’assurer que l’équipe ne soit pas « soumise à d’autres abus et intimidations ».

Un « ritiro » – où l’équipe est confinée dans un hôtel ou parfois dans la base d’entraînement du club – est une pratique courante dans le football italien pour les équipes en mauvais parcours.

Plus tôt ce mois-ci, Naples a publié une déclaration disant que le club allait  » protéger  » ses droits, et a précisé que le ritiro n’était pas une punition pour les joueurs mais une décision  » constructive « .