Accueil Sports Le président du SCO d’Angers accusé de viols

Le président du SCO d’Angers accusé de viols

La police française a arrêté mercredi le président de l’équipe de football d’Angers, soupçonné de harcèlement et d’agression sexuelle, a déclaré le procureur mercredi, dans le cadre du dernier scandale qui a secoué le sport dans le pays.

Said Chabane, 55 ans, a été arrêté par la police tôt dans la matinée pour être interrogé sur des plaintes déposées par des employés et un ex-employé, a déclaré à l’AFP le procureur général d’Angers, Eric Bouillard.

Il a indiqué qu’une enquête avait été ouverte en janvier après qu’un employé de la Ligue 1 se soit plaint d’une agression sexuelle. Deux autres victimes présumées se sont alors manifestées.

Les trois victimes, âgées de 25 à 30 ans, ont affirmé avoir été caressées de force dans des zones intimes par Chabane en 2019.

« Il ne semble pas que ce soit un comportement qui vient de commencer », a ajouté le procureur.

Le club a déclaré dans une déclaration que Chabane a rejeté toutes les allégations contre lui et qu’il coopérerait pleinement avec les enquêteurs.

« Il offrira aux autorités judiciaires tous les éléments nécessaires pour rétablir la vérité et préserver son honneur », a-t-il déclaré.

Angers est actuellement 13ème de la Ligue 1.

L’affaire intervient alors que le sport du patinage sur glace en France a été ébranlé par les déclarations de l’ancienne médaillée de bronze des championnats du monde Sarah Abitbol, selon lesquelles elle aurait été violée par l’entraîneur Gilles Beyer de 1990 à 1992, alors qu’elle n’avait que 15 ans.